Chauffe-eau thermodynamique :

un système d’avant-garde.

Votre eau chaude sanitaire économique et écologique.

 L’eau chaude sanitaire (ECS) est un poste énergétique important. Car prendre une douche de quelques minutes, c’est 50 à 80 litres d’eau, sans compter la multiplicité des usages dans la maison. Le ballon thermodynamique reste dans de nombreux cas la réponse efficace pour faire des économies d’énergie. Il est plus coûteux à l’achat mais vite rentabilisé !

Oui, grâce à l’utilisation d’une ENR (Energie Nouvelle et Renouvelable), le ballon thermodynamique est le système permettant un bon compromis entre production d’eau chaude parfaitement saine en quantité et économies d’énergie.

Comment fonctionne-t-il ?

Le secret du chauffe-eau thermodynamique est aussi simple que génial : il pompe la chaleur de l’air et l’utilise pour chauffer l’eau. Le système employé pour ce faire est comparable à celui d’un frigo, mais à l’envers. La technique n’est donc pas vraiment neuve, mais elle s’avère efficace. 

Certains boilers thermodynamiques puisent l’air et le rejettent dans la pièce qu’ils occupent. D’autres font cet échange avec de l’air extérieur. L’idéal est d’opter pour une installation qui prend l’air à l’extérieur et renvoie l’air utilisé (refroidi) à l’extérieur également. Vous évitez ainsi certains effets indésirables à l’intérieur de la maison tels que refroidissements, courants d’air, etc.

Le rendement de l’appareil baisse certes un peu en fonction de la température extérieure. Mais ces chauffe-eaux peuvent fonctionner jusqu’à une température de l’air de moins 5°C, voire en dessous, avant que leur résistance électrique ne soit trop sollicitée. Tous sont en effet dotés d’une telle résistance. Elle prend le relais si la pompe à chaleur proprement dite n’atteint pas (assez rapidement) la température d’eau souhaitée ou si vous voulez obtenir une température supérieure (65°C) pour pouvoir fournir davantage d’eau chaude. 

Une maintenance est indispensable et elle doit être effectuée par de véritables professionnels. Des vidanges et des détartrages réguliers sont nécessaires, tous les deux ans en général.

Un manque d’entretien de votre chauffe-eau entraîne un encrassement qui réduit inévitablement ses performances. Cela diminue le rendement et interfère sur la température de l’eau qui, dans l’absolu doit s’élever à 55 degrés.

Vous l’avez compris : le chauffe-eau thermodynamique présente de véritables atouts. Nous étudions avec vous la solution technique la plus adaptée à vos besoins spécifiques et à votre logement.

Un service de qualité

Roméo Taraborrelli

Notre priorité :

Un travail extrêmement professionnel en vous  assurant le meilleur service après-vente